LES RÈGLES D’OR DU LOOK HIPSTER

 

Le look voire la culture Hipster est né de la scène Jazz aux États-Unis dans les années 30 et 40, par les premiers « blancs » caucasiens venant assister à ces concerts afro-américains. Mais au cours de l’année 2000, ce look très codifié faisant mine de « non style » présente des critères très pointilleux. Ces critères seront alors présentés ci-dessous comme des règles vestimentaires relatives au look Hipster.

De manière générale

Les personnages appelés « hipsters » se vêtent généralement d’un look qui semble négligé. Nous percevons d’habitude des barbes négligées, des lunettes de vue imposantes, des tenues vestimentaires qui semblent ambiguës… etc. Mais en réalité, le look reflète une culture qui s’oppose au « mainstream » des travailleurs cols blancs à plein temps. Ainsi les habits cools et très décontractés du hipster laissent apparaître une attitude libérée du conformisme social.

Au niveau de la tête

Pour adopter le look hipster, l’une des règles les plus basiques est le port d’un bonnet. Un hipster ne laisse jamais son bonnet peu importe le temps qu’il fasse ni l’endroit où il se trouve. L’over size est l’essence du style, alors laisser votre bonnet tomber légèrement ne fera que confirmer le look. Pour ce qui est de la forme et du type, le plus commode est à forme originale, mais ceux à motifs sont aussi les bienvenus. Le chapeau vintage des époques jazz est également très tendance surtout chez les femmes.

Autres accessoires portés par le hipster qui se respecte sont ses lunettes de vue très extravagante ou over size. Même sans être mal voyant ni myope, porter des lunettes XXL très remarquables caractérise le personnage hipster moderne. En dessous, une barbe imposante bien taillée qui montre bien la virilité du jeune homme. Encore, une moustache bien entretenue fera signe ultime pour les plus téméraires.

Sur la peau

Le hipster est souvent plus impliqué dans le monde de l’art, et il l’exprime sur son corps. Ainsi le tatouage et les piercings sont de mise, souvent sur tout le long du bras et le coup. Les piercings se placent de manière très visible, et des écarteurs sont placés sur le lobe de l’oreille.

Le haut

Le look quotidien alterne chemise bûcheron et t-shirt chiné. La chemise à carreaux de tons fréquemment rouge est sans doute le haut indispensable à tout hipster. Ces chemises peuvent être de différentes variantes, mais de préférence déjà usées. À l’inverse, n’importe quel t-shirt peut faire le compte, mais ils valent mieux chinés avec motifs quelconques. Pour montrer plus de virilité aussi, les cols en V qui montrent les poils de la poitrine sont très d’usage.

Le bas

Le bas dans le look hipster est bien simple. Des pantalons sombres en coupe slim avec des bords un peu remontés peuvent faire l’affaire. Il est important de laisser apparaître les chaussures, les chevilles ou les chaussettes. Une fois encore, les pantalons jeans sont mieux lorsqu’ils sont chinés et un peu usés.

Au niveau des pieds

Il y a un large choix pour les chaussures, mais les plus fréquents sont les styles vintages, boots et bottines. Cependant les plus jeunes préfèrent des Converses et des Van’ s old school. Du côté chaussettes, on préfère des couleurs très extravagantes et à motifs dites « funky ». Mais certains préfèrent mettre des chaussures pieds-nu sans chaussettes.